Le piano à bretelles
Le piano à bretelles
piano à bretelles piano à bretelles accordéon glénan accordéon glénan Logo Stern Stelvio

Choisir son diatonique

Mon premier diatonique

Vous êtes attiré(e) par la sonorité, le faible encombrement, la convivialité du diatonique. L’apprentissage est simple : point besoin de solfège compliqué ni de longues études fastidieuses.


Pour apprendre, en dehors des cours ou des stages, il existe des méthodes avec un système de tablature. De plus un support sonore (CD) vous aide dans le travail « d’oreille».


Pour commencer, fixez votre choix sur un modèle :

  • - A 2 rangs de boutons main droite.
  • - En tonalité SOL/DO.
  • - Plutôt à 2 voix.
  • - A 8 basses à la main gauche.

Modèles conseillés, dans l’ordre des prix :

Hohner 2915

2915 HOHNER :

le moins cher avec un bon rapport qualité/prix.

Diatonique Stern

Sterne STELVIO :

grand confort, claviers silencieux, finesse du son...

Pour continuer


On peut isoler 2 critères de choix d’un diatonique :


1. Le nombre de boutons et donc de notes :


C’est le répertoire que vous voulez aborder qui va guider votre choix. Il existe aujourd’hui beaucoup de répertoires pour le diatonique à 2 rangs. Par contre vous ne pourrez pas jouer certaines mélodies qui utilisent des altérations supplémentaires ( # et b).
Dans ce cas il faut plutôt choisir un modèle à 2 rangs ½ ou 3 rangs complets qui offrent plus de possibilités mélodiques et harmoniques :

Diatonique Stelvio modèle Sterne +2
Sterne +2
Diatonique Stelvio modèle Ouessant
Ouessant
Diatonique Stelvio modèle Cézembre
Cézembre

2. Le nombre de voix et donc de sonorités : modèles les plus courants


- Soit 2 voix médium :

  • - 1 voix flûte.
  • - 1 voix « musette » (+) :accordée un peu plus haute que la voix flûte.
    Les 2 voix ensemble donnent ainsi le vibrato de l’accordéon.
  • Modèles concernés: Sterne, Sterne + 2, Rouzic, Hoëdic: une seule sonorité main droite.
  • Glénan 2 voix : 2 sonorités main droite.

- Soit 3 voix avec Basson :

- Soit 3 voix Musette :

  • - 1 voix flûte.
  • - 1 voix « musette » (+).
  • - 1 voix « musette » (-).
  • Modèle Corso HOHNER

- Soit 4 voix :

  • - 1 voix flûte.
  • - 1 voix « musette » (+).
  • - 1 voix musette (-) : accordée « en-dessous de la voix flûte ».
  • - 1 voix Basson.

Une règle simple : plus le nombre de voix augmente, plus le poids de l’instrument augmente.
Il faut bien mesurer que si un diatonique « 2 rangs/ 2 voix » vous paraît limité, il offre néanmoins le gros avantage d’être léger et donc maniable.
A l’opposé, un instrument plus complet comme un 3 rangs / 3 voix/ 12 ou 18 Basses offre plus de possibilités mais son poids le rends plus difficile dans les « poussé-tiré » et donc moins maniable.
A vous de trouver l’équilibre en évaluant vos attentes, en faisant le meilleur choix...


piano à bretelles